Les ULP


Objectif des ULP : Analyser les besoins et la demande des professionnels

5 ULP crées, 19 consortia formés


Un processus innovant

image ULP.png (0.3MB)
  • 1- La définition par l’organisation paysanne sous-régionale d’un thème fédérateur par le biais de consultations internes avec les parties prenantes.
  • 2- Une revue documentaire de l’état actuel des interventions de recherche et de développement axées sur le thème fédérateur. Cet examen s’est fait sous forme d’étude théorique ou de visite dans le domaine du mandat.
  • 3- Un atelier d’orientation au cours duquel, les facilitateurs de l’innovation agricole se familiarisent avec les processus du PAEPARD en vue de faciliter l’ensemble du processus.
  • 4- La tenue d’un atelier multi-acteurs axé sur des questions de recherche (MSHRQW) qui permet de valider les conclusions de l’examen documentaire et de clarifier la ou les questions de recherche se rapportant à la chaîne de valeur ainsi que la formation d’un groupe restreint (de cinq à sept membres) qui fera avancer le processus.
  • 5- L’élaboration d’une note conceptuelle qui déterminera la dernière étape ; et
  • 6- L’élaboration d’une proposition complète et sa soumission par un groupe restreint.


Les ULP en cours

image symboleULP.png (0.1MB)

5 ULPs sous régionnaux
4 pilotés par une organisation paysanne
  • Chaînes de valeur d’élevage extensif en Afrique de l’Est avec une focalisation sur le Kenya et l’Ouganda. EAFF
  • Chaîne de valeur des produits horticoles dans les zones urbaines avec un accent sur le Congo Brazzaville, la République Démocratique du Congo et le Cameroun. PROPAC
  • Chaîne de valeur du riz au Bénin, au Burkina Faso et au Mali. ROPPA
  • Chaîne de valeur de l’arachide en Zambie et au Malawi. FANRPAN
  • 1 piloté par une organisation professionnelle
    • Valorisation non alimentaire de la mangue en Afrique de l’Ouest (Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Sénégal). COLEACP